Robots : des solutions pour l’industrie française

De plus en plus d’entreprises le prouvent, la robotisation est un levier efficace pour maintenir l’activité et l’emploi en France, et relocaliser. Elle constitue une réponse adaptée à la nécessité de montée en gamme et en qualité de l’industrie française dans un contexte de concurrence internationale accrue.

En 10 ans, la France a perdu 750 000 emplois industriels et, sur les 3 dernières années, 900 usines ont fermé. Avec moins de 100 000 entreprises exportatrices fin 2011, notre pays a rétrogradé au sixième rang des pays exportateurs. La concurrence est forte, notamment avec nos voisins européens allemands et italiens. Cette situation s’explique entre autres par le sous-équipement des PME françaises. La France compte en effet 2 fois moins de robots de production que l’Italie et 4 fois moins que l’Allemagne. La robotisation représente pourtant un moyen de renforcer la compétitivité hors coûts des entreprises françaises. Et cela en matière de qualité, de capacité de production et de flexibilité.

C’est pourquoi la robotisation contribue directement au maintien et au développement de l’activité et de l’emploi industriel sur notre territoire.

Face à ce levier de croissance encore largement sous-exploité en France, et à la nécessité de moderniser l’outil de production, le gouvernement a lancé le 19 mars 2013 le plan « France Robots Initiatives ». Ce dernier, visant notamment à augmenter le nombre de robots industriels au sein des PME, intègre le plan ROBOT Start PME, à destination des PME robotisant pour la première fois (voir « Un plan d’aide aux PME »).